Generic placeholder image

Accueil > L’actu > Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Le psoriasis est une maladie mal connue du public, et dont les idées préconçues affectent la vie des personnes qui en sont atteintes. En effet, selon une enquête d’opinion réalisée auprès des Français par l’association France Psoriasis, de nombreux patients sont convaincus que le psoriasis viendrait du stress, ils ont parfois l’idée fausse que cette maladie est contagieuse ou proviendrait d’un manque d’hygiène.

Il ressort également de cette étude que la vie affective des patients est particulièrement impactée de manière négative. Cela se traduit par une série de doutes lorsqu’une personne et son partenaire envisage de s’engager dans une vie de couple et d’avoir des enfants. Bien que des effets négatifs soient perceptibles dans la vie sociale et professionnelle des personnes souffrant de psoriasis, l’impact néfaste le plus fort est bel et bien ressenti dans la vie sentimentale des patients.

Il est donc nécessaire d’informer le public de la réalité de cette maladie chronique, inflammatoire et invalidante due à un dysfonctionnement du système immunitaire, mais qui n’est pas contagieuse. Le psoriasis peut toucher tant les hommes que les femmes, et se caractérise par une prédisposition génétique. Elle apparait suite à l’interaction entre ces gènes prédisposés à la maladie et des facteurs déclenchants environnementaux. La maladie se déclare à travers une réaction inflammatoire dermique qui provoque notamment un renouvellement accéléré des cellules constituant l’épiderme, appelées kératinocytes. Ce phénomène engendre l’apparition de plaques rouges couvertes de pellicules blanchâtres appelées squames, sur différentes parties du corps.

Il est important de noter qu’il existe plusieurs formes de psoriasis :
• Le psoriasis en plaques qui est la forme la plus commune de la maladie et se localise sur le cuir chevelu, les coudes, genoux et la région lombaire.
• Le psoriasis en gouttes touche majoritairement les enfants et adolescents et se manifeste suite à une infection par de petites plaques en forme de gouttes qui blanchissent rapidement.
• Le psoriasis pustuleux dont les plaques inflammatoires sont surmontées de pustules blanc-jaunâtres.
• Le psoriasis inversé se caractérise par des plaques rouges et lisses non squameuses, situées dans les plis de la peau.
• Le psoriasis érythrodermique est la forme la plus rare et la plus grave de la maladie. Elle se caractérise par une inflammation combinée à une desquamation de la peau. Une prise en charge rapide en milieu hospitalier est nécessaire.